Centres Sociaux et Actions Santé

« La santé est un état complet de bien être physique, mental et social »

C’est  partir de cette définition posée par l’Organisation Mondiale de la Santé et des valeurs fondamentales inscrites dans la Charte des Centres Sociaux que les Centres sociaux Ardennais proposent des actions d’éducation à la santé en direction des habitants de leur zone d’influence.

Ces actions contribuent à la promotion de la santé dès lors où les démarches pédagogiques utilisées favorisent :

  • La participation des habitants aux décisions qui concernent la santé,
  • Contribuent à lutter contre l’isolement et l’exclusion,
  • Mettent en œuvre une démarche participative qui permet aux différents acteurs d’agir sur leur environnement pour améliorer leur bien être,
  • Favorisent le développement de projets cohérents et respectueux des besoins et des rythmes biologiques des publics concernés par les actions (Enfants – Jeunes – Adultes – Séniors)
  • Contribuent à l’amélioration du bien être et au développement de la qualité de vie au niveau individuel et collectif.

La participation des habitants est le fondement méthodologique de notre action (pas d’injonction) et nous permet de partager des éléments d’information qui vont nous permettre de dégager les moyens à mettre en œuvre dans le but de faire évoluer les comportements individuels et collectifs.

Les objectifs des actions proposées sur les territoires :

  • Aller vers les usagers/habitants et les inviter à une action participative : les accompagner dans leurs questionnements, leur donner les moyens de se faire une opinion, de comprendre l’information pour agir.
  • Apprendre à mieux connaître les populations des territoires d’intervention et leurs besoins : pour créer des espaces adaptés de rencontres, d’échanges et favoriser l’écoute et instaurer une relation de confiance. La proximité et la permanence des actions des sociaux constituent un atout qui permet de répondre aux besoins qui émergent localement.
  • Créer – Impulser des actions SANTE – BIEN ETRE qui contribuent à la redynamisation des publics les plus fragilisés et donc éloignés des dispositifs et outils qui sont au service de tous.
  • Développer des temps de réflexion et d’échanges sur la question de l’éducation : Des rencontres, des débats avec parents et acteurs.
  • Mettre en place des cycles réguliers et articuler sur l’ensemble des territoires : Journées mensuelles Semaines Santé
  • Faire relais : (vers des compétences extérieures, vers des professionnels, vers les structures adaptées)
  • Créer des passerelles : entre les parents, les structures et les professionnels.
  1. Pour réfléchir – Arborescence :Arborescence de réflexion
  2. Les territoires en question : 4 territoires – Elements diagnoctic Santé
  3. Un cadre commun de référence : Propositon d’un cadre de référence
  4. Une réflexion/Action continue : Schéma 2010 – Réflexions_Actions Santé
  5. L’opérationnalité : Déclinaision opérationnelle par territoires
  6. Pour réfléchir – Arborescence : Arborescence